Ouvert aujourd'hui jusqu'à 20h00

Archives : Information

La couverture des services dentaires

http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/assurance-maladie/soins/Pages/services-dentaires.aspx

Certains services que rendent les dentistes et les denturologistes sont payés par la Régie de l’assurance maladie du Québec. Des services sont couverts pour tous. D’autres le sont uniquement pour les enfants de moins de 10 ans et les prestataires d’une aide financière de dernier recours depuis une période déterminée.

Pour tous

En milieu hospitalier, toute personne assurée a droit à certains services de chirurgie buccale en cas de traumatisme ou de maladie. Ils sont fournis sans frais sur présentation de sa carte d’assurance maladie valide.

Voici des exemples :

  • drainage d’un abcès;
  • ablation d’un kyste ou d’une tumeur;
  • réduction d’une fracture.

Les examens, l’anesthésie locale ou générale et les radiographies qui y sont liés sont également couverts.

EXCLUSION

Les coûts relatifs à l’extraction de dents et de racines ne sont pas assumés par la Régie.

Pour les enfants de moins de 10 ans

En clinique dentaire ou en milieu hospitalier, sur présentation de leur carte d’assurance maladie valide, les enfants de moins de 10 ans reçoivent gratuitement les services suivants :

  • examen annuel;
  • examens d’urgence;
  • radiographies (incluant la radiographie panoramique);
  • anesthésie locale ou générale;
  • obturations en amalgame (gris) pour les dents postérieures;
  • obturations en matériau esthétique (blanc) pour les dents
  • antérieures;
  • couronnes préfabriquées;
  • endodontie (incluant le traitement de canal, l’apexification, la pulpectomie, la pulpotomie, l’ouverture d’urgence de la chambre pulpaire et les pansements sédatifs);
  • extraction de dents et de racines;
  • services de chirurgie buccale couverts pour tous.

EXCLUSIONS

Les coûts d’un nettoyage, d’un détartrage, d’une application de fluorure et d’un scellement de puits et de fissures ne sont pas assumés par la Régie pour les enfants de moins de 10 ans.

Pour les prestataires d’une aide financière de dernier recours et les personnes à leur charge

C’est le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale qui détermine les conditions donnant droit aux services couverts. Vous devez vous référer à votre centre local d’emploi pour obtenir toute l’information sur le sujet. Pour bénéficier des services couverts, vous devez présenter votre carte d’assurance maladie et votre carnet de réclamation personnel ou familial valides.

PRESTATAIRES DEPUIS AU MOINS 12 MOIS CONSÉCUTIFS

Les prestataires depuis au moins 12 mois et les personnes à leur charge ont droit aux mêmes services que ceux pour les enfants de moins de 10 ans. Seules exceptions, le traitement de canal et l’apexification, qui sont couverts uniquement pour les enfants de moins de 13 ans.

S’ajoutent aux services couverts :

  • le nettoyage et l’enseignement des mesures d’hygiène, à partir de 12 ans;
  • l’application de fluorure, de 12 à 15 ans inclusivement;
  • le détartrage, à partir de 16 ans.

En cas d’urgence seulement, certains services peuvent être rendus gratuitement aux prestataires d’une aide financière de dernier recours depuis moins de 12 mois.

PRESTATAIRES DEPUIS AU MOINS 24 MOIS CONSÉCUTIFS

En plus des autres services, la couverture comprend, tous les 8 ans, une prothèse inférieure et une prothèse supérieure en acrylique. La Régie paie aussi :

  • un regarnissage tous les 5 ans;
  • la moitié des coûts de remplacement des prothèses perdues ou endommagées;
  • le remplacement des prothèses à la suite d’une chirurgie.

Pour avoir droit à la couverture des services précédents, vous devez obtenir l’autorisation écrite d’un centre local d’emploi et la présenter au dentiste ou au denturologiste.

Ces services sont aussi fournis sans frais :

  • réparation des prothèses;
  • ajout d’une structure.

Les coûts de prothèses dentaires partielles amovibles avec squelette de métal ne sont pas assumés par la Régie.

SERVICES NON COUVERTS

Restent aux frais du patient, peu importe son âge, sa situation et

le lieu de prestation, les services suivants :

  • orthodontie (pose de « broches », expansion palatine, mainteneur d’espace, etc.);
  • apectomie;
  • parodontie (surfaçage radiculaire, greffes gingivales, chirurgies parodontales, etc.);
  • recimentation et couronnes autres que préfabriquées;
  • blanchiment;
  • facettes;
  • implants dentaires;
  • scellants des puits et des fissures.

ASSUREZ-VOUS QUE :

  • le dentiste accepte la carte d’assurance maladie. En effet, certains ne participent pas au régime d’assurance maladie. Les services présentés ici demeurent, dans ce cas, à vos frais et ne peuvent pas être remboursés par la Régie;
  • votre carte d’assurance maladie est valide. Autrement, vous devrez payer le dentiste, puis demander un remboursement à la Régie.

POUR PLUS D’INFORMATION

Nous vous invitons à consulter notre site Internet.

www.ramq.gouv.qc.ca

Vous pouvez aussi obtenir des renseignements par téléphone.

Québec :  418 646-4636

Montréal :  514 864-3411

Ailleurs au Québec :  1 800 561-9749

Par la poste

Régie de l’assurance maladie du Québec

Case postale 6600

Québec (Québec) G1K 7T3

Nos heures d’ouverture

Lundi, mardi, jeudi et vendredi :  8 h 30 à 16 h 30

Mercredi : 10 h à 16 h 30

En dehors des heures d’ouverture, les numéros de téléphone vous donnent accès à un système automatisé de renseignements.

À propos des assurances dentaires

Lors de votre visite, notre secrétaire vous demandera vos coordonnées d’assurance pour la transmission de vos documents et pour la facturation par voie électronique. Il est toutefois important de savoir que les compagnies d’assurance ne discutent qu’avec la personne assurée et ne communiquent pas avec la clinique dentaire. Nous pouvons préparer pour vous les estimations et les réclamations à transmettre à votre compagnie d’assurance, mais les réponses généralement  seront adressées  à vous directement.

Lorsque votre régime d’assurance le permet, une transmission électronique est traitée le jour même du soin et votre compagnie d’assurance va débourser leur part directement au dentiste.

Voici quelques informations générales sur les assurances dentaires :

  • Chaque patient est responsable de s’informer à son assureur dentaire des détails reliés à son régime d’assurance. Les patients peuvent recevoir l’aide du bureau de dentiste pour mieux comprendre leur forfait et poser des questions pertinentes à leur assureur. Plusieurs compagnies d’assurance refusent de nous communiquer directement les détails de votre couverture.
  • Chacun des membres d’une même famille possède son montant d’assurance prévu au forfait et ce montant n’est pas transférable à qui que ce soit.
  • La majorité des plans d’assurance dentaire offrent un montant limite par année, oscillant généralement entre 1000$ et 2000$. Le patient doit suivre l’évolution de ses dépenses dentaires et de s’assurer qu’il n’atteint pas sa limite, auquel cas il devra débourser la différence. Notre clinique ne peut pas assumer cette responsabilité.
  • La majorité des compagnies d’assurance fixent une fréquence de visite de prévention (examen et nettoyage) aux 6, 9 ou 12 mois. Le patient peut choisir de suivre son régime d’assurance, mais doit être conscient que la fréquence payée peut ne pas convenir à sa condition buccale. Cette fréquence n’est pas en lien avec la prescription du dentiste et de son équipe, effectuée en fonction des besoins réels de la santé dentaire de chaque client.
  • Certaines compagnies d’assurance remboursent le prix des traitements en fonction du guide des tarifs de l’Association des dentistes du Québec (ACDQ) des années précédentes. Il n’est pas rare de voir le remboursement basé sur un tarif datant de plusieurs années.
  • Certains plans d’assurance dentaire prévoient un montant de franchise à payer à chaque début d’année ou à la date de début de contrat. Ce montant varie généralement entre 25$ à 100$ selon les forfaits.
  • Les patients couverts par leur assurance dentaire pour des soins majeurs (couronnes et ponts par exemple) doivent passer par un processus d’estimation et d’évaluation auprès du dentiste conseil de leur compagnie d’assurance avant de voir leurs frais approuvés et remboursés.
  • Certaines compagnies d’assurances remboursent les frais pour des restaurations en résine composite (obturations blanches) au prix des restaurations en amalgame (obturations grises). Le patient aurait à payer la différence.
  • Votre couverture peut changer d’une année à l’autre. C’est de votre responsabilité de nous informer de ces changements pour ne pas avoir des imprévus.

Technologies

Quelles technologies peuvent aider à poser un bon diagnostic ?

Ces technologies ne remplacent pas les méthodes traditionnelles comme l’examen visuel et l’explorateur, mais elles permettent d’obtenir des diagnostics plus précis.

Caméra intra-orale

Cette petite caméra numérique de la taille d’un stylo peut s’introduire facilement à l’intérieur de la bouche pour prendre des images de grande qualité. Elle permet de visualiser les endroits plus difficiles d’accès et d’observer l’ensemble des structures de la bouche. Les images peuvent être projetées sur un écran accessible au patient. C’est un outil qui nous permet d’observer l’évolution, l’amélioration, ou la progression de vos problèmes buccaux.

Radiographie numérique

La radiographie numérique permet d’évaluer efficacement la situation buccale grâce à des images de grande qualité. Parfaitement sécuritaire, car le patient ne reçoit qu’une dose négligeable de rayons X, elle est pratiquement sans danger. Les images projetées sur écran sont claires, précises et accessibles instantanément. La lecture et l’analyse est facilitée par un logiciel informatique de gestion de l’image, qui permet de manipuler l’image : agrandir, mesurer et contraster.

Le VELscope

Le VELscope est un appareil qui permet de détecter les lésions au niveau de la bouche. En localisant les tissus qui ont des textures anormales, il permet le diagnostic précoce de lésions ou tumeurs bénignes ou malignes, comme le cancer buccal. L’examen est rapide et ne cause pratiquement pas d’inconfort.

Entretien des appareils

Pour optimiser les effets du traitement orthodontique, il faut avoir une bonne hygiène buccale et prendre soin de ses appareils. Il est facile de décoller les boîtiers, de déformer ou briser les fils métalliques. Certains aliments peuvent endommager et affecter son fonctionnement. Les aliments durs ou très collants sont donc à éviter. De plus, il ne faut pas mettre dans sa bouche des objets que l’on voudrait mâchouiller (crayons, ongles…) ou ouvrir des sacs plastiques avec ses dents!

L’hygiène buccale doit aussi être optimale durant le traitement orthodontique. Pour éviter de développer de la plaque dentaire, les caries et les inflammations de gencive, il faut procéder au brossage et au passage de la soie après chaque repas. Comme les appareils rendent le nettoyage plus difficile, l’utilisation de brosses orthodontiques spécialisées est essentielle.

De bonnes habitudes vous permettront de garder vos appareils en bonne condition et rendront le traitement plus efficace.

La croissance des dents

Dents primaires

C’est vers 6 – 7 mois que les premières dents primaires font leur apparition. La première dentition comporte 20 dents qui seront habituellement poussées vers l’âge de 2 – 3 ans. Les premières dents de lait commencent à tomber vers 5 -6 ans pour faire place aux dents d’adultes.

Dents permanentes

Les premières dents permanentes font leur apparition vers 6 – 7 ans. Elles prennent graduellement la place des dents primaires jusqu’à ce que la dentition d’adulte soit partiellement complétée vers 12-13 ans. Les dents de sagesse poussent plus tard, au début de l’âge adulte. La dentition définitive comporte 32 dents.

Scellant dentaire

Les molaires comportent des sillons propices à l’accumulation de nourriture et à la prolifération des bactéries causant la carie. Afin de protéger ces dents permanentes vulnérables, on recommande d’appliquer un scellant. Cette résine de composite blanc s’applique à l’intérieur des sillons et forme un bouclier protecteur contre la carie. Cette mesure préventive indolore peut être utilisée sans danger chez les enfants.

Il faut comprendre que ces scellants ne protègent qu’une seule surface de la dent et que c’est le brossage et le passage du fil dentaire qui donnent la meilleure protection pour les autres surfaces.

Nouveau patient

Vous êtes un nouveau patient?

Vous devez préalablement compléter un formulaire recueillant les détails relatifs à votre état de santé avant votre premier rendez-vous à la clinique. Nous vous invitons également à préparer une liste des médicaments et/ou produits naturels et homéopathiques que vous consommez.

Pour accélérer le processus, nous vous invitons à remplir le formulaire médical à domicile ou de vous présenter 15 minutes plus tôt à votre rendez-vous :

Télécharger le formulaire (PDF dynamique)

Enregistrez le formulaire dans votre ordinateur avant de le remplir. NE LE REMPLISSEZ PAS DIRECTEMENT DANS VOTRE NAVIGATEUR WEB sans quoi vos informations ne seront pas sauvegardées.

Par la suite, remplissez le formulaire directement sur votre ordinateur.

Pour soumettre votre formulaire

  • Imprimez-le et remettez-le à la réceptionniste à votre arrivée, accompagné de votre liste complète de médicaments

Sondage de satisfaction









Prendre un rendez-vous








Conseils postopératoires

Traitement de gencive ou de  la parodontite : curetages ou chirurgie mineure  de la gencive

  • Après une chirurgie de la gencive ou un surfaçage radiculaire (curetage) profond, il est normal d’avoir un léger saignement.
  • Il faut brosser délicatement les dents et les gencives avec une brosse à dents (souple) matin, midi et soir et passer la soie ou les brossettes interdentaires dès que possible.
  • Après un surfaçage radiculaire (appelé aussi curetage ou deep scaling), il est normal d’éprouver temporairement une hypersensibilité au froid après un surfaçage radiculaire (curetage). Il est alors recommandé d’utiliser un dentifrice aidant à cette sensibilité tel : Sensodyne soulagement rapide en 60 secondes
  • utiliser un rince bouche désinfectant ou votre prescription de rince bouche à base de chlorhexidine 0,12%, matin, midi et soir durant 1 minute s’il vous a été prescrit. ces produits sont nécessaires pour éviter une recontamination des poches parodontales par les bactéries responsables de la parodontite.
  • S’il y a apparitions des taches suite à ce type de rince bouche, notre hygiéniste s’en occupera à votre rendez-vous de suivi.

Après traitement endodontique

Après  un traitement de canal, la dent est complètement dévitalisée. Dans la majorité des cas, les suites opératoires sont  minimes et sont dues surtout à l’inflammation.

  • L’anesthésie peut durer 2 à 3 heures après l’intervention.
  • Attendre 1 heure avant de manger pour que les produits placés durcissent. Manger de l’autre côté en attendant votre prochain rendez-vous.
  • Pour remédier à la douleur, commencer à prendre vos médicaments prescrits, sinon prendre 3 Advil 200 mg, ou 2 Tylenol 500mg. Répéter aux 6 heures ou au besoin.
  • Il est normal qu’une réaction inflammatoire se produise après notre intervention. Elle se manifeste par une douleur à la pression, ou à la mastication.
  • Dans certains cas, une infection survient après notre procédure. Malgré la désinfection de vos racines, les bactéries peuvent se reproduire dans les tissus environnant. Un antibiotique serait nécessaire pour contrôler cette infection.
  • Il faut poursuivre les soins d’hygiène le plutôt  après la procédure, même si la dent présente des symptômes.
  • Une dent après traitement de canal est sujette à des caries autant qu’une dent vivante. Une hygiène méticuleuse est primordiale.
  • La dent qui a subi un traitement de canal est considérée fragile. Une perte de substance conséquente à une carie envahissante ou un traumatisme, rend la dent avec des parois faibles ou parfois inexistantes. Une couronne serait recommandée à court ou à moyen terme, pour protéger la dent.

Pour un blanchiment

Avant la séance de blanchiment :

  • Les dents doivent être très propres.
  • Le blanchiment se fait idéalement quelques jours après la séance de nettoyage.
  • Le brossage doit être adéquat. Pas de dépôt de plaque sur les dents, et les gencives non enflammées.
  • Si vous avez des dents sensibles, il serait mieux d’utiliser un dentifrice désensibilisant (Sensodyne) pour plusieurs jours avant votre rendez-vous.
  • Prendre 2 Tylenols 500mg ou 3 Advil 200 mg, au moins une heure avant votre rendez-vous.

Après le blanchiment :

  • Des sensibilités dentaires peuvent persister pour quelques heures. Il serait recommandé de prendre une autre dose de Tylenol ou Advil, 6 heures après la première dose.
  • Utiliser le produit désensibilisant avec la gouttière pour quelques heures.
  • Continuer à utiliser les dentifrices désensibilisants.
  • La gencive peut être irritée légèrement dans certains endroits pour 2 ou 3 jours.
  • Continuer votre traitement de blanchiment avec les gouttières dans les jours qui suivent.
  • Éviter l’utilisation des substances fortement colorantes durant le traitement de blanchiment.
  • Discontinuer le traitement si des symptômes d’allergie se manifestent ou dans le cas de grossesse.